mercredi 5 septembre 2018

Matières

J'essaie de reprendre le cours de mes publications sur mes créations... fil que j'ai délaissé depuis bien trop longtemps... hélas.
Mais j'espère bien avoir un peu de temps pour me rattraper et vous faire partager les créations de l'année dernière et toutes mes découvertes associées...

Après la terre papier, Laura (notre prof) nous a demandé de faire un travail relatif à la matière. Nous avons d'abord réalisé des "tuiles" de grès puis sur chacune de ses tuiles nous devions trouver un outil ou n'importe quoi pour faire des effets de matières. Je n'ai pas vraiment de photos à vous montrer, mais c'est un sujet qui m'a vraiment beaucoup intéressé, et encore aujourd'hui, cela me trotte encore beaucoup en tête... je compte bien garder cette idée et explorer un peu plus les pistes de ce sujet si vaste !
Nous avons eu des résultats très variés et très intéressants. J'ai encore quelques essais en tête dont les résultats étaient parfois surprenants. Difficile d'imaginer qu'une tête de petite pomme de pin peut faire d'excellents imprimés de rose! De mon côté, j'avais testé l'effet d'une balle de golf : cela donne un effet un peau de reptile assez marrante... Bref, je vous en reparlerai plus tard, car cela m'a bien inspiré en fin d'année.

Avant de clore cette session "matière", Laura nous a proposé de réaliser un objet avec un effet de matière. Suite à quelques présentations d’œuvres de céramistes, j'ai réalisé un nouveau photophore.
Quelle joie de retrouver le tour ! Par contre, comme souvent, je n'ai pas réalisé au commencement que mon projet me demanderait énormément de patience...
Donc, j'ai repris la forme de photophore que j'avais faite ici ou . Une boite tournée puis ajourée minutieusement et patiemment avec des formes filaires simples permettant un bel effet de matière aussi bien avec que sans lumière. J'ai utilisé un grès que je n'avais pas trop utilisé jusqu'ici : la terre "geish" (pas sûre que ça s'écrive ainsi) et chamotté... La terre chamottée est une terre avec des petits morceaux fins de terre déjà cuite, ce qui rend la terre un peu granuleuse. Bonjour le gommage des mains quand on tourne ce type de terre 😆! Evidemment, après le tournage, on attend sagement que la pièce sèche un peu (mais pas trop). Je découpe la base qui servira de socle, et je commence doucement à réaliser les jours. Aucun dessin réalisé à l'avance, j'ai fait cela au fur et à mesure comme ça venait. Au début ça vide bien la tête... à la fin, j'avais plutôt hâte de finir 😊

Après avoir consciencieusement réalisé tous les trous que je voulais et soigné au mieux l'intérieur également pour que cela soit le plus net possible, voici ce que cela donnait :


Et ci-dessous, l'intérieur avant que je n'enlève l'excédent...




Après la cuisson, place à l'émaillage... Et voilà le travail !

Les photos dans mon petit studio photo home made :

Photo sans lumière dans le photophore...


Et avec la lumière !!! ... et de jolis effets muraux

Et une petite vidéo sur les effets de lumières que ça peut donner voir ici:
https://www.instagram.com/p/BnQvW7HgWxI/?utm_source=ig_web_button_share_sheet


Enfin, quelques photos en lumière naturelle, au soleil..



Allez, une petite dernière pour la route... dans un écrin de verdure


Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour papoter un peu, petits conseils :
1. Saisissez votre message
2. Si vous hésitez, choisissez l'option Nom/URL (URL facultative, bien entendu)
3. Merci !
NB: pour parer les quelques spams que j'ai ici, je modère systématiquement les commentaires sur les publications de plus de 7 jours...