mercredi 30 janvier 2019

Tasse expresso

Je ne pouvais pas rester sans faire du tour trop longtemps, vous pensez bien ! ça devient presqu'une obsession (quoique... j'en ai une autre sur les moules pour fabriquer des fèves, mais je vous en parlerai plus tard)

J'ai donc réalisé une petite tasse pour café (en grès). Mais, j'avais en tête d'expérimenter quelque chose...
Une fois ma tasse tournée, je voulais la déformer pour que la terre garde l'empreinte de ma main tenant cette tasse.
L'expérience était intéressante quoique cela ne s'est pas passé comme je l'imaginais. J'ai pris la tasse délicatement dans ma main gauche en imaginant (naïvement?) que du fait de la mollesse de la terre fraîchement tournée, la pièce allait prendre rapidement la forme que je lui imposais.
Que nenni !
Déjà, la terre est un peu collante, donc, en enlevant ma main, elle adhérait un peu à ma main. Ensuite, je pense que la terre tournée garde une certaine forme de tension qui fait qu'elle conserve assez bien des lignes curvilignes. Certes, une fois touchée, la pièce se déforme un peu, mais pas autant que ce que j'aurai pu imaginé. Peut-être que (si j'ose) je referai une tentative sur une pièce ayant déjà un peu séché.
Toujours est-il que je ne me suis pas laissée faire et j'ai accompagné doucement la terre en accentuant la déformation avec ma main droite en appuyant la terre contre ma main gauche qui la tenait (vous suivez?)




Après... j'ai émaillé cette pièce avec 2 émaux différents. Ne sachant pas me décider pour savoir lequel mettre à l'intérieur de ma pièce et l'autre à l'extérieur, j'ai préféré ne pas choisir...
La superposition des émaux est vraiment intéressante, et voici donc une chouette petite tasse à café... que je vais peut-être utiliser au boulot : au moins, elle est unique et personne ne me la piquera et cela m'évitera aussi d'utiliser un gobelet en plastique.

La voici :

il reste un petit point non émaillé. C'est la place du pouce. J'aime assez ce manque situé au niveau de l'empreinte du pouce :-)


En cuisant, la terre rétrécit un peu, mais la tasse reste plutôt agréable à saisir (de la main gauche :-) )


Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 23 janvier 2019

Bizarrerie

Il est encore temps, en introduction de ce nouveau billet de vous souhaiter à tous et toutes une très belle année 2019! La première chose à souhaiter, même si cela peut paraître presque surfait, est de vous souhaiter une bonne santé... Sans cela, rien ne peut vraiment bien aller. Je vous souhaite aussi une année sereine... Et qu'au moins une partie de vos rêves se réalisent (une partie, pour en laisser encore pour les années suivantes 😄 )

Finalement, la fin 2018 n'a pas été si mal sur mes projets personnels : j'ai réussi à pas mal rattraper le retard que j'avais pris dans mes billets de blogs... et j'arrive enfin à trouver un rythme a peu près satisfaisant pour venir vous en parler régulièrement !

Donc, aujourd'hui, je vous présente une bizarrerie. C'est la première création faite suite à la reprise des cours à l'école d'art en octobre dernier.
Ce cours ayant changé de jour, un nouveau groupe s'est créé avec pas mal de nouvelles personnes n'ayant jamais ou peu pratiqué la céramique. C'était donc l'occasion pour Laura de faire découvrir les techniques de bases de la céramique... et pour moi l'occasion d'en redécouvrir aussi!

Donc, nous avons d'abord monté une première pièce en colombins et en faïence blanche. Je connais déjà cette technique, mais je ne l'apprécie guère : je trouve que faire des colombins (autrement dit des boudins de terre) n'est pas si facile que cela. Il y a un geste à trouver afin de pouvoir avoir un colombins réguliers... et de section circulaire. Ce fut donc l'occasion pour moi de mieux apprendre ce geste... Pour le petit clin d’œil au premier cours de Laura de l'année dernière j'ai réalisé cette pièce :


Elle s'apparente légèrement à une courgette avec une petite fantaisie finale.

Ensuite, Laura nous a demandé de réaliser une seconde réalisation avec de la faïence noire et en utilisant une autre technique : le pinching. L'idée était de faire un contenant. Pour cela, nous sommes partis d'une boule de terre pleine, puis l'idée est de la pincer régulièrement en faisant un premier trou au milieu de la boule et en pinçant régulièrement, on forme ainsi un contenant.
J'ai donc réalisé un petit bol ... que je n'ai pas pris en photo.

Une fois ces deux pièces réalisées, ceux qui connaissent déjà Laura savaient très bien qu'on allait pas en rester là avec nos 2 pièces...
Elle nous a en effet demandé de couper nos deux pièces en deux dans leur hauteur. Ce geste est souvent fait dans les écoles de céramique car il permet de voir si l'épaisseur de terre est régulière... mais je l'ai peu fait... car ce geste consiste aussi à casser sa pièce.
Enfin, Laura nous a demandé de créer une nouvelle pièce à partir de ces 4 morceaux... que nous pouvions redécouper à loisir.
Je me suis assez bien prêtée à ce jeu. Je n'aurai rien parié là-dessus il y a un an! Il faut tout de même un certain "lâcher-prise" pour se dire : "ok, je vais faire quelque chose avec ces morceaux, je ne sais pas quoi, mais mon œil me guidera".
Je souhaitais néanmoins rester sur l'idée d'un contenant.

Bref, après quelques juxtapositions diverses et variées, j'ai fini pas trouver quelque chose que je trouvait plutôt original voire rigolo. Me rappelant de mes courgettes, poires et pommes que j'avais un peu bâclées l'année dernière, je me suis promis de ne pas faire la même erreur, et j'ai bien pris le temps de fignoler les détails, notamment sur les colombins qui rampent sur l'autre pièce initiale faite avec la méthode du pinching.





Après la première cuisson, j'ai simplement ajouté un émail transparent appliqué uniquement sur la faïence noire afin d'accentuer le contraste noir/blanc.

Et voilà ma première pièce de novembre !
Ma moitié est très dubitative sur cette pièce qui lui rappelle Alien. Moi cela m'amuse de l'avoir faite, même si je ne compte pas trop la garder, et que j'espère qu'elle trouvera un adoptant un jour...

Voilà ce que cela donne une fois cuit et émaillé :



Rendez-vous sur Hellocoton !