jeudi 21 avril 2011

Danseuse (n°3)

C'est les vacances scolaires, du coup, mon club est fermé... mais chose exceptionnelle, c'est presque un bien pour moi, car je viens de finir une danseuse qui m'a bien fait souffrir et que, je crois, je ne peux tout bonnement plus "encadrer".

Heureusement, c'est pour offrir, et j'espère sincèrement que cela plaira ... si tenté que la danseuse résiste à l'épreuve du feu.

Voici le résultat pris très récemment. La photo n'est pas bonne, car vite prise. La danseuse est allongée, mais par la suite, j'ai l'espoir de la faire tenir debout. Rêve ou réalité? L'avenir le dira... Trèves de bavardages, la voici :


Danseuse sur une civière (provisoire)

Alors, me direz-vous, pourquoi tant de complaintes sur le sujet? Et bien, voici toutes les mésaventures de ce modelage censé s'inspirer d'un grand nom de la sculpture française (je vous laisse y réfléchir...):
1. En novembre, je commence ce modelage, mais quelques jours après la terre (de la faïence, cette fois-ci) a trop durci ... il faut donc la mouiller et attendre plusieurs semaines avant de pouvoir recommencer à y toucher
2. Dans un (deuxième) premier temps, avec l'aide de notre animatrice, nous bricolons un peu, histoire que je puisse la travailler debout.
La danseuse se trouve alors embrochée... dans le dos au départ, avant de tester d'autres cales pour faciliter le modelage.
3. Un jour, je récupère la danseuse décapitée... trop d'humidité avait fait tomber la tête. Je la remets, ce n'est rien de grave.
4. Un autre jour, je la retrouve en différents morceaux... Je crois que ça a été la goutte d'eau de trop. Ce soir-là, j'ai fait du tour pour me changer les idées. Il y avait séparément, les jambes, le tronc et la tête...
5. On récupère les morceaux et, finalement nous décidons de la coucher, ce sera plus sûr (enfin, je l'espère)


Au final...et bien, on verra une fois le four passé et la tentative d'érection de la statuette sur son socle réussie.
Pour l'instant , je me dis que ce n'est pas trop mal, même si ce n'est pas encore le top. Je me dis aussi 2 choses :
1. Plus jamais ça... en tout cas, plus de modelages en équilibre sur 2 jambes, pattes ou autre...
2. Si ça se trouve le sculpteur qui a fait la danseuse dont je me suis inspirée, s'est peut-être aussi dit la même chose...


PS : Pour ceux et celles qui suivraient (même de loin en loin) mon blog, je vous rassure, je sais toujours compter, et il s'agit bien là de la danseuse n°3. La danseuse n°2 étant toujours en stand-by pour savoir comment je la finalise (cire, émail, rien du tout...)
Rendez-vous sur Hellocoton !

1 commentaire:

  1. Je suis sûr qu'elle plaira, elle est plutôt bien réalisée.
    je lui souhaite bonne chance pour son examen au four.

    RépondreSupprimer

Pour papoter un peu, petits conseils :
1. Saisissez votre message
2. Si vous hésitez, choisissez l'option Nom/URL (URL facultative, bien entendu)
3. Merci !
NB: pour parer les quelques spams que j'ai ici, je modère systématiquement les commentaires sur les publications de plus de 7 jours...