lundi 9 mars 2015

C'est l'histoire d'un petit pot de terre

Voici l'histoire d'un petit pot de terre mauve.

Au départ, j'avais fait ce pot, un peu en dilettante... En général, cela arrive quand je n'ai pas spécialement d'inspiration. Un petit pot modeste, arrondi et ajouré. J'ai d'ailleurs un peu tardé pour faire les jours : la terre était un peu trop dure, et j'ai cassé un peu le pot. Mais comme il n'était pas passé au four, j'ai pu le rafistoler avant et cela a tenu après les 2 cuissons. Pour le deuxième four, il fallait choisir un émail. Comme je ne savais pas quelle allait être la destinée de ce petit pot (si, si, il faut parler de destinée!), j'avais moins de "pression" sur le rendu de cet émail : l'occasion de tenter un émail jamais fait auparavant dans le club: mauve. Pour info, c'est un émail qui cuit à la même température que la première cuisson du four terre... ce qui était quasi exigé par l'animateur de mon club, vu qu'il était fragilisé par les étapes précédentes... Les autres émaux que nous avons au club cuisent à des températures plus élevées. Plus les températures sont élevées, plus les pots mis dans le fours subissent des contraintes... Donc, lorsqu'un pot ou un objet est déjà fragilisé, pas la peine de "tenter le diable". C'est d'autant plus important, qu'une casse dans un four émail peut avoir des conséquences sur les pots voisins qui n'ont absolument rien demandé.
Bref, le voilà entier, avec une couleur un peu kitsch, un peu flashy.
Il avait une bonne bouille ce petit pot.

Entre-temps, j'ai partagé mon petit hobbie avec Jo... Je ne sais plus trop comment j'en suis venue à lui dire que s'il avait besoin d'un truc, il ne fallait pas hésiter à demander. En plus, ça peut faire 3 heureux:
1. Celui ou celle qui le reçoit
2. Moi qui essaie de personnaliser un peu pour le ou la futur(e) propriétaire
3. Ma Moitié qui est ravie de savoir que ce pot n'encombrera pas nos placards, déjà bien plein.

Ce qui est cool, c'est qu'il n'a pas lésiné sur les commandes. Il m'a dit un truc du genre:
"Bah, pourquoi pas un pot à crayons, ou une petite tasse ou un mug". Résultat, il aura les 3, toc !

Ne me demandez pas pourquoi, mais je me suis dit que le petit pot mauve pouvait faire l'affaire pour un pot à crayons.
...
Ah, si je me souviens pourquoi : c'est parce que je l'ai déjà vu porter une chemise avec le revers du col à motif liberty fleuri rose... :-)

Bref, j'emballe précautionneusement le petit pot et je le lui amène. Comme je n'avais pas eu le temps de faire des photos, la grosse contrepartie était de m'envoyer de jolies photos du petit pot afin qu'il ait sa place, comme d'autres dans cet inestimable blog ! "Ça tombe bien" (me dit-il) "j'ai investi dans du bon matériel, je te ferai de jolies photos". Je lui précise que je ne suis pas pressée.
Evidemment le pot est arrivé sur son bureau avant de passer par la case photo. Du coup, il avait envisagé de faire des photos à son travail... tout en essayant de le faire tôt le matin pour ne pas être surpris par ses collègues en train de faire des choses qui peuvent paraître un peu bizarre à qui ne connaît pas toute l'histoire...
J'ai eu le droit à des photos, avec du bon matos, mais ... avec une lumière de bureau... bref, une lumière "toute pourrite".
Faut dire les choses à un ami... Même si j'ai un peu tourné autour du pot avant de le lui dire. Mais franchement, ce joli mauve sur les photos ne correspondait pas exactement à la réalité. Pourtant, les photos étaient sympas! La coupable était vraiment la lumière électrique. Il avait même pris le tempsd e voir s'il ne pouvait pas rattraper le coup avec un coup de retouche photo! Je vous les mets ici pour voir que, quand même, le photographe ne s'était pas tant loupé que ça :



Sur celle-là, on s'approche de la réalité

Malgré tout, le point positif, c'est que ça lui a permis de ranger un peu ses tas de paperasses sur son bureau (dixit, ça vient pas de moi ! ). Bon, je pense que ça a dû durer 48h... le temps de "déconcaténer" ses tas de paperasses :-D
Néanmoins, il était d'accord (ou bien sympa ou bien les 2) su le problème de la lumière et était décidé à faire d'autres photos. Il a pris le pot avec lui et a refait une petite séance photo chez lui avec une lumière plus appropriée (il avait loupé tantôt le seul rayon de soleil de la journée). Je me demande s'il n'avait pas non plus hâte de solder sa dette...
Bref, le lendemain matin, il revient à son travail avec le pot et m'envoie les nouvelles photos, qui rendent un peu mieux la couleur du pot. Voyez :




Sauf que le bougre, en voulant remettre le pot à son bureau, a mis le pot dans sa sacoche, sans protection aucune, puis a dû balancer un autre sac par dessus... En arrivant à son poste, après m'avoir envoyer les photos de la veille, je reçois un cri de désespoir de sa part... (il avait peut-être aussi peur d'être rouspété...) parce que le pot s'était cassé (j'oserai dire: bien évidemment)!
Du coup, ça ressemblait plutôt à ça :

La photo envoyée s'intitulait "la cata"
Non, je ne rouspète pas pour un pot cassé, surtout pour un pot qui avait certaines faiblesses au départ.
Résultats : 
- Comme j'aime bien les puzzles, je me dévoue pour le recoller. J'ai d'ailleurs reçu le pot cassé enroulé avec presque plus de scotch que de papier journal... faudra que je lui explique un jour...
- Il aura le droit sans doute plus tard à un pot à crayon "de secours". Je ne sais pas à qui cela fera le plus plaisir : lui ou ma Moitié 
- Puis, comme on n'est jamais aussi bien servi que par soi-même, j'ai fait quelques photos à la lumière du jour. La lumière n'était pas tout à fait au rendez-vous, mais c'était aussi l'occasion de vous montrer que le printemps est là, tout proche :-)


Depuis, le pot est retourné illuminer son coin de bureau... jusqu'à la prochaine casse... que j'espère fort lointaine.


Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. Moi j'aime bien le mauve (prononcez avé l'accent) !

    RépondreSupprimer
  2. Oh mon anonyme préféré! :-)
    J'attends avec une certaine impatience d'autres réalisation avec des couleurs flashy... vivement jeudi!

    RépondreSupprimer

Pour papoter un peu, petits conseils :
1. Saisissez votre message
2. Si vous hésitez, choisissez l'option Nom/URL (URL facultative, bien entendu)
3. Merci !
NB: pour parer les quelques spams que j'ai ici, je modère systématiquement les commentaires sur les publications de plus de 7 jours...