dimanche 20 février 2011

Théières

Depuis que je fais de la poterie, j'ai réalisé deux théières très différentes l'une de l'autre. Les voici:





  















Réaliser une théière demande une certaine patience. D'abord, il faut tourner le corps principal de la théière.
Déjà, faire une forme arrondie, c'est à dire une forme qui s'évase puis se referme, ce n'est pas si évident que cela. D'autant plus si l'on souhaite une contenance de plus d'une tasse...

Ensuite, il s'agit de faire le bec, c'est à dire tourner un cône sur le tour. Il faut le faire assez haut pour pouvoir plus facilement l'ajuster à sa convenance sur le corps de la théière... et pour avoir le haut du bec verseur à un niveau légèrement supérieur au haut du corps de la théière, sous peine d'avoir le thé qui déborde tout seul et spontanément du bec...

Une fois les deux parties un peu séchées... mais pas trop, le bec peut être fixé sur le corps. Mais avant cela, il faut trouver la bonne place et surtout, faire les trous sur le corps pour permettre au thé de s'écouler !

Des petits trous... encore des petits trous...


L'anse doit être réalisée à ce même moment. J'aime bien créer ce que l'on nomme des anses étirées : il s'agit de prendre un boule de terre, de la tenir d'une main et avec de l'eau et l'autre main, la terre est étirée... dans un geste hautement sensuel :-) ...
Une fois la bonne longueur désirée, elle est posée à plat en lui donnant la forme souhaitée.

Après un certain temps de séchage (mais pas trop...), il faut la fixer sur le corps de la théière en veillant au bon alignement bec-haut de l'anse-bas de l'anse.

Non, ce n'est pas fini ! Il reste à réaliser... le couvercle ! Je vous reparlerai un jour de mes différentes histoires de couvercles... Il faut donc tourner le couvercle en essayant d'obtenir une forme qui s'harmonise avec celle du contenu.

Et enfin, voilà une théière prête à aller au premier four avant de procéder à la cuisson émail.

Beaucoup de travail mais de jolis résultats !


Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires:

  1. On peut mettre du café dedans ?
    Hummm, café...
    Plus que 7 heures avant le café...

    RépondreSupprimer
  2. J'ai pas encore essayé avec du café, mais bon, poourquoi pas... on fait bien des cafetières en argent...
    En attendant un éventuel café, je vais retrouver mon lit...

    RépondreSupprimer
  3. bah le café j'ai pas essayé mais pour le thé elle est juste parfaite !

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,
    Connaissez vous une astuce pour éviter la capillarité (les gouttes qui coulent le long du bec) ?
    En vous remerciant d'avance !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. réponse trèèèèès tardive... donc, pas sûre qu'elle soit lue...
      Pour ces 2 théière, il n'y a pas de problème tel que décrit. Je suppose que c'est grâce à la forme du bec verseur (voir les photos)
      je pense qu'il faut évité un bec droit.

      Je ne sais pas si je suis claire... mais j'espère que ce sera compréhensible !

      Supprimer

Pour papoter un peu, petits conseils :
1. Saisissez votre message
2. Si vous hésitez, choisissez l'option Nom/URL (URL facultative, bien entendu)
3. Merci !
NB: pour parer les quelques spams que j'ai ici, je modère systématiquement les commentaires sur les publications de plus de 7 jours...