lundi 18 avril 2016

Un jour, un ciel

Une petite image pour faire plusieurs échos.

Un petit écho au petit bonhomme qui a un peu abandonné ces petits billets si simples et si poétiques... D'ailleurs, il ne s'en doute sûrement pas, mais le matin, en allant au travail en voiture, je regarde très souvent le ciel (enfin, quand les jours sont suffisamment longs pour pouvoir admirer des jolis cieux emplis de couleurs, de nuages et de belles lumières).
Un petit écho aussi à Nicolas... 
Et pleins de petits échos à ma famille, et à mes ami(e)s proches, que je ne vois pas toujours, mais qui sont pas si loin que ça de mon petit cœur, et aussi aux quelques amis que je vois plus souvent... des petits échos comme des petits confettis aux couleurs variées qui flottent dans l'air de manière désordonnée et joyeuse.

Je crois bien que j'ai toujours bien aimé regarder le ciel. Je crois que cela a aussi un pouvoir apaisant sur moi... à condition qu'il y ait quelques nuages, c'est souvent plus joli... La lumière peut s'accrocher aux rondeurs des cumulus, ils se meuvent, s'allongent, s'assombrissent parfois...

Il y a aussi des lumières qu'on n'oublie pas... Comme ces beaux rayons de l'automne dernier... avec les feuilles des arbres qui deviennent jaunes soleil... et puis penser : "j'aurai aimé que tu puisses encore admirer cela, Papa, c'est si joli!"

Puis, il y a ces moments courts mais magiques, où on prend plaisir à redevenir un petit enfant et à prendre le temps d'admirer simplement un arc-en-ciel de couleurs vives. J'ai bien dû rester un bon moment sous les quelques gouttes d'eau à contempler ce spectacle qui peut paraître simple voire banal (et faire totale abstraction des bâtiments...). Il était arrivé à point nommé après une journée bien remplie.
Puis profiter tout simplement de l'instant. Ce moment fragile qui ne revient plus mais qui est bel et bien là. Ce moment où les couleurs se dessinent intensément comme pour rappeler que la vie peut-être courte, certes, fragile, aussi... mais surtout 

belle




Rendez-vous sur Hellocoton !

7 commentaires:

  1. Réponses
    1. Ce n'est rien...
      Tu le saisbien le temps passe ce n'est rien (sur un air connu :-) )

      Supprimer
  2. Bobillet ! Pareil j'aime bien regarder le ciel. Mais il faut penser à prévenir nos jeunes tête en l'air car une ou deux fois je me suis pris un de ces poteaux que les humains abandonnent sur les trottoir pour réguler les automobilistes :.)

    RépondreSupprimer
  3. Bobillet ! Pareil j'aime bien regarder le ciel. Mais il faut penser à prévenir nos jeunes tête en l'air car une ou deux fois je me suis pris un de ces poteaux que les humains abandonnent sur les trottoir pour réguler les automobilistes :.)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour l'instant, je ne me suis pas pris de poteau... je touche du bois...

      et merci ! :-)

      Supprimer
  4. Je ne vais pas faire pleurer dans les chaumières mais il y a une raison (m'enfin plusieurs) raisons à l'arrêt de ces photos de ciel quasi quotidiennes.
    Juillet 2014 : 1 ère embolie pulmonaire, chaos total pendant plusieurs semaines... Pour agrémenter le tout et ne pas faire dans la demie mesure, j’enchaîne avec une bonne vieille dépression et un burn-out. Je me bagarre comme un beau diable et je sors la tête de l'eau.
    Fin de la saison 1 après je ne sais combien d'épisodes.
    Bien sûr pendant tout ce temps j'oublie le ciel....
    Mars 2016, tranquilou, deuxième embolie pulmonaire, pneumo-thorax, infarctus du poumon et infection carabinée.....suis passé à quelques secondes de la correctionnelle.
    Z'auriez plus eut de ciel les gars ! Fin de l'histoire et du petit bonhomme !
    Alors comme ça, comme il m'a été accordé une fois encore un petit sursis, j'ai décidé de recommencer à lever le bout de mon museau.
    C'est pas rien d'avoir la chance d'encore voir le ciel.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que de mésaventures :-/
      Alors je suis d'autant plus heureuse de te lire ici dans mon petit coin perdu du monde 2.0
      Mais mon petit coucou n'était qu'un petit coucou, j'espère que tu n'y as pas vu de reproches! Ô grand dieu, pas de ça ici !

      Ta dernière phrase est belle...
      Oui, voir la lumière du jour et le ciel est une chance incroyable...

      Supprimer

Pour papoter un peu, petits conseils :
1. Saisissez votre message
2. Si vous hésitez, choisissez l'option Nom/URL (URL facultative, bien entendu)
3. Merci !
NB: pour parer les quelques spams que j'ai ici, je modère systématiquement les commentaires sur les publications de plus de 7 jours...