lundi 16 mars 2015

Voiture-boulot-dodo

Cela fait un moment que je n'ai pas parlé transport... et pour cause, je n'ai pas le même temps de transport depuis que j'ai changé de taf, et je ne prends plus ni le RER B, ni le RER A. Forcément j'ai moins de choses "croustillantes" (ou non) à raconter.

J'avoue... oui, j'avoue que cela me fait quand même un bien immense de savoir que je n'aurai pas à vivre l'interruption de trafic du RER A cet été... Je ne peux pas m'empêcher de jeter parfois un coup d’œil à cela... Tenez-vous prêt... car cet été, ce n'est qu'un tour de chauffe avant l'été de 2016... Au cas où, voici The site pour les infos :
et l'agenda pour vous préparer pour les années à venir :
Je pense que j'aurai un grosse pensée pour ceux qui seront possiblement en galère.

Mais, je voulais plutôt vous parler de mon nouveau moyen de locomotion pour le taf : la voiture.

La voiture a d'immenses avantages : on a le confort, la radio au volume que l'on souhaite, et on peut même vilipender les autres sans que cela n'ait de conséquences...
Bah oui, ce n'est pas parce que je ne prends plus le RER, que je ne croise pas des débilos... loin de là. Heureusement, je n'en croise pas quotidiennement, je vous rassure... hebdomadairement, sûrement.
Sur le trajet que je prends, je constate globalement peu d'excès de vitesse, étant pour une bonne part pris dans des ralentissements voire des bouchons. Il y a aussi parfois quelques accrochages. Bref, une chose qui m'étonne dans la prévention routière : ils ne parlent que rarement de distance de sécurité.
C'est un des trucs qui m'agacent le plus : ceux qui te collent au cul sans aucune distance. Le pire étant ceux qui te font des appels de phare parce que tu laisses trop de distance avec le véhicule qui est devant toi et qui roule déjà à 30km/h... Le pire du pire étant quand il s'agit d'un camion...
Un des autres gros inconvénients de la voiture : je ne peux plus faire de brouillons d'article lors de ces transports, et je ne lis plus les billets des blogopotes le matin... mais je les lis quand même.
Un autre énorme inconvénient, c'est que,si j'ai une soirée dans Paris, il faut que je prévois de faire attention à ma consommation d'alcool (et de fatigue potentielle ajoutée). En, général, si je me débrouille bien, ces jours-là je vais en transport... et je repense à tous les galériens quotidiens en me disant, que ça serait aussi bien que je leur dise que la voiture n'a pas que du bon.

Rien à voir avec le billet (sauf  l'alcool, et possiblement mon petit côté barré caché)

Même si, quand même avec les beaux jours, la voiture, les lunettes de soleil et la musique sans écouteurs pour aller au travail, c'est sympa :-)


Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. Boire ou conduire, c'est facile de choisir !
    Les occasions de sortir entre amis sont trop rares pour devoir se restreindre, si on peut l'éviter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair que c'est facile de choisir! (Encore plus quand on a gagné un pari et que l'ami en question vous doit un breuvage alcoolisé :-) )

      Supprimer

Pour papoter un peu, petits conseils :
1. Saisissez votre message
2. Si vous hésitez, choisissez l'option Nom/URL (URL facultative, bien entendu)
3. Merci !
NB: pour parer les quelques spams que j'ai ici, je modère systématiquement les commentaires sur les publications de plus de 7 jours...