lundi 27 mai 2013

Petite histoire

Il y a des fois où le hasard, ou la providence, appelez-ça comme vous voulez fait bien les choses. Plus la peine de se casser la tête à trouver quelque chose à raconter ici (remarque, je ne me casse jamais la tête). Bref, toute cette petite l'histoire était sur un bout de trottoir, prête à être cueillie.

Sur ce petit bout de trottoir, un soir en rentrant chez moi, un pauvre livre avait été abandonné. Mais ce n'était pas un pauvre livre folio tout bête. Non. C'était un joli livre comme on en faisait avant avec une jolie reliure et qui sent bon le passé et la poussière... et l'humidité. Je l'ai récupéré... bien que l'on m'ait déjà dit que ce n'était pas beau de ramasser des choses par terre. Je l'ai même pris en photo. Je voulais montrer ma trouvaille sur twitter. Mais je n'y suis pas arrivée. C'était ça le signe de la providence. Le pauvre livre en avait vu. Il avait pris l'eau et était un peu de guingois. Je l'ai donc laissé se réchauffer chez moi. Ce n'était pas n'importe quel écrit : "Un bon petit diable" de la comtesse de Ségur. Sûrement un classique, que je n'ai jamais lu. Sûrement un autre signe.




Ce même soir, je voyais un jolie Camaro rutilante avec de gros décibels que son propriétaire plaisait à faire rugir. Choc des temps entre mon vieux livre et la voiture de sport. Encore un signe?



Le lendemain matin, je repense à ce petit trésor, et je repasse à l'endroit où je l'ai récupéré. Et là, je me  rends compte du joli tableau empreint de symbolique qui se dressait devant moi. Le livre, je l'avais trouvé par terre, mais à côté se trouvait une horloge cassée et des bouts de cadre pour un tableau. Toute la symbolique du temps qui passe et de ce qu'on en conserve se tenait dans ses 3 choses. Un signe ! Il fallait que je vous raconte donc tout cela. C'est un peu magique non? Ou bien est-ce juste simplement moi qui suis un peu poétesse et rêveuse...



Le seul souci...

C'est que je me suis rendue compte qu'il manquait les 4 premières pages de ce livre et les pages 369 à 388 incluses. C'est un livre démembré.
Le pauvre.

Mais dans son malheur il va finir sa vie pour en commencer une autre : le papier a 5 vies, parait-il même que c'est prouvé.

Rendez-vous sur Hellocoton !

11 commentaires:

  1. Jeter un livre, quelle hérésie.
    Honte aux gens qui ont fait ça !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'est-ce pas?!
      Pour tout dire, je n'ai pas encore eu le cœur de jeter le livre. J'ai même cherché si je ne pouvais pas trouver un autre exemplaire. Mais sur le net, je n'ai rien trouvé. Il faudrait que j'aille plutôt voir des bouquinistes ou autre, mais je n'y connais pas grand chose. Et puis ça dépend du prix... Mais bon, je ne pense pas que ce soit un exemplaire d'une rareté exceptionnelle.
      Si quelqu'un a de bonnes adresses à me donner...
      J'ai juste un autre indice avec le nom de l'imprimerie : Lahure rue Fleurus, si ma mémoire est bonne.

      Supprimer
  2. #toutafé .
    Nos trottoirs sont les plages du temps et certains jours le ressac dépose des pépites.
    Quand même pauvre comtesse de Ségur,finir sur le ruban.
    pour la camaro si il la vend deux sous, je suis preneur. je la repeint en noir mat avec un jolly Roger blanc d'un mètre sur le capot pour faire distingué - wesh !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jolie prose :-)

      La Camaro me semble neuve... Ça m'étonnerai qu'il la cède. D'ailleurs il la faisait essayer à un ami (enfin, je pense)

      Supprimer
  3. Voilà donc cette chose que tu voulais poster sur Twitter l'autre soir sans y parvenir. Ben j'suis bien content d'être passé par ici, parce que curieux comme je suis, ce truc m'intriguait un peu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'était donc ça!
      Mais j'avais la flemme d'allumer le PC pour partager cela de suite.

      Et puis finalement c'est nettement mieux de replacer tout cela dans son contexte., non ? :-)

      Supprimer
  4. Réponses
    1. N'est-ce pas?
      J'imagine qu'il te manque une jolie pin-up sur le capot, mais j'avais pas ça à disponiblité :-)

      Supprimer
    2. La pin-up peut-être mais ça manque de bandes noires pour faire plus sport :)

      Supprimer
  5. Le temps s’égrène...
    et l’azur pleure son aube dorée.

    Le temps s’égrène...
    et les feuilles perdent leur graphie palimpseste.

    Le temps s’égrène...
    et le cadre abandonne sa toile leste.

    Le temps s’égrène...
    mais l’art demeure, pour l’éternité...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire m'a laissé sans voix: c'est beau.

      Mais j'avoue tout: il a fallu que je regarde la définition de palimpseste. Joli mot d'ailleurs. Beaucoup plus beau que certaines entrées dans le dictionnaire 2013.

      Merci vraiment de ton passage!

      Supprimer

Pour papoter un peu, petits conseils :
1. Saisissez votre message
2. Si vous hésitez, choisissez l'option Nom/URL (URL facultative, bien entendu)
3. Merci !
NB: pour parer les quelques spams que j'ai ici, je modère systématiquement les commentaires sur les publications de plus de 7 jours...