vendredi 29 mars 2013

Silence, je tourne !

Aujourd'hui, je pousse un gros coup de gueule. J'en ai marre. Je vous explique.

Comme vous le savez, je pratique la poterie dans une MCL (Maison de la Culture et des Loisirs). Il y a donc d'autres activités qui s'y déroulent. C'est donc un lieu "public" où les échanges et le respect doivent concourir à la bonne ambiance et à la bonne humeur.

J'adhère à ce club depuis presque 10 ans, 8 très exactement. A l'époque, en même temps que le cours de poterie, il y avait à l'étage au dessus un cours de yoga. Tout se passait bien. Et puis, le prof n'a plus eu d'élève et le cours à été supprimé. Depuis cette année, il y a un cours de Zumba. Au début de l'année on s'est dit, c'est bien, la MCL vit, fait des choses etc...

Sauf que.

Sauf que ce cours, qui concerne 4 à 5 filles, est enseigné par une nana qui n'a aucun respect et qui se fout royalement du partage de ce lieu. Résultat, elle met la musique à fond les ballons, et nous en bas, on subit. On a du "TATAPOUM"© (mot que je devrais breveté tellement il dégage son sens sans nécessité de définition ! :-) ) plein les oreilles. 
Bon, déjà, elles en ont plein leurs oreilles. Mais ça je m'en fous, ça fera marcher les ORL. 
Je ne sais pas pourquoi, mais personne de mon club poterie ne leur a rien dit depuis le début de l'année... peut-être l'habitude du RER? Je pense plutôt qu'on s'est dit que c'était à cause d'une mauvaise insonorisation des locaux. 

Mais il y a 15 jours, j'ai CRAQUE. Je suis montée, et je leur ai demandé poliment de baisser le son. J'ai eu le droit à une scène digne du RER ou métro parisien, bref, du FOUTAGE de GUEULE.

Allez, scénarisons un peu : 
J'ouvre la porte de leur salle.
"PARDON. EXCUSEZ-MOI..."
Au bout d'une bonne minute (bien longue) une (seule) des 4 s'arrête et signale ma présence à la personne qui anime le cours...
Tout en continuant à sautiller, l'animatrice tend l'oreille.
"VOUS POURRIEZ BAISSER LE SON ? "
D'un hochement de tête elle me signifie "oui, oui". Mais ne s'est jamais arrêtée de se trémousser sur la musique ultra-forte.
Vraiment, j'ai cru que j'étais dans le RER.

Du coup, on continue à subir. Sauf qu'en plus, je peste, je bougonne, je ronchonne... ce, qui , pour sûr, finira par avoir une incidence sur ma créativité. Et c'est , que j'ai besoin de vous !

Si vous avez une autre solution (peu onéreuse, je ne vais tout de même pas employer un tueur à gage non plus!) à me proposer pour que cela soit plus efficace, je suis preneuse.
Rendez-vous sur Hellocoton !

21 commentaires:

  1. Les raisonnables : en parler avec les autres et après concertation, en parler avec la direction de la MCL.
    En parler avec la prof avant ou après son cours.
    Les sadiques : lui piquer ses CD et mettre du classique à la place.
    Débrancher son poste. Variante : trouver le moyen de bloquer le don
    Mettre du savon sur le sol, elle se casse une jambe, tu es tranquille pendant quelques temps ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas sûr que la méthode raisonnable soit adéquate.
      J'essaierai bien de décaler le cours à un autre jour, mais je sens que ça sera difficile...
      Reste donc juste des méthodes peu orthodoxes...

      Supprimer
    2. Bloquer le son m'a aussi traverser l'esprit...
      Sinon, il faudrait que j'enlève le disjoncteur qui alimente la salle.
      En plus, je sais où se trouve une des armoires de disjoncteur (on en a besoin pour alimenter les tours et/ou le four)
      Mais dans ce cas, il faudrait que je sois discrète.
      Et si elles sont futées, elles finiraient par trouver.

      Oui, je sais avoir des idées machiavéliques parfois !
      Mais je ne mets jamais en application...

      Supprimer
  2. Tu peux acheter des "ear", des petits bouchons de mousse qui coûtent pas cher, qui sont lavables et qui ne font pas battre ton cœur dans tes oreilles!
    C'est ce que je mettais quand j'avais des partiels dans des amphis bondés.
    Mais choper la prof et les responsables en dehors des heurs de cours me semblent en effet la meilleure solution.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je vois pas pourquoi ce serait NOUS, potières, qui sommes là depuis tellement longtemps qui devons faire cela.
      Et puis ça m'empêcherait de papoter ...

      Le problème, c'est que quand j'arrive, le cours est commencé, quand je pars le cours n'est pas fini.
      Et je crois qu'au fond, l'animatrice s'en fout vraiment.

      Supprimer
    2. Je crois qu'il faudrait que la directrice soit un peu plus persuasive, surtout...
      Si elle ne prend pas le temps de m'écouter 2 secondes, je ne vois pas pourquoi elle prendrait la peine de me lire !
      Oui, je suis en train de virer tête de mule. Et alors?!

      Supprimer
    3. Bon. Tu rentres dans le cours de Zumba. Tu te diriges vers la chaîne. Tu coupes le son. Tu les pourris et tu te casses.

      Supprimer
    4. ah! j'aime bien ça! Faut juste que j'ai le cran pour le faire...

      Supprimer
    5. C'est ce que je faisais quand j'étais animatrice et que les jeunes se croyaient tout seuls.
      C'est assez efficace.
      Tu passes pour une timbrée mais ça les calme.

      Supprimer
    6. Et je peux pas solliciter tes services pour une soirée?
      Vu que tu passes déjà pour une timbrée...
      Je peux t'échanger tes services contre poterie :-)

      Hey! Petit Louis, je crois que j'ai trouvée une nettoyeuse !!!

      Supprimer
    7. Hélas non car je suis une grosse feignasse.

      Supprimer
    8. Feignasse
      et lâche !

      :-)

      Supprimer
    9. en tout cas l'idée est excellente. la surprise et l'incompréhension pour ce genre de situation est l'arme par excellence.
      je demande à ma moitié si tu veux elle adore mettre le brin.
      mais bon si elles mouftent je garantie pas le second épisode :.O

      Supprimer
  3. j'adore le titre,
    t'est sur que tu veux pas que je te dégottes un nettoyeur qui te TATAPOUM © tes trois mousquetaires moyennant quelques poteries ?
    Non ?
    ha !
    si j'ai une autre solution, je reviens...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi, j'adore mon titre :-). J'ai failli le poster hier soir sur twitter, mais finalement, ça m'a donné l'idée de mon article, donc, j'ai gardé au chaud :-).

      Si il ne demande que quelques poteries, on peut peut être s'arranger.
      Mais j'attends avec un vif intérêt ton autre solution !!!

      Supprimer
    2. Si, si un pirate a plus d'un tour dans son sac, je suis sûre que tu vas trouver :-)

      Supprimer
  4. Pour info, finalement, elles ont découvert le bouton qui règle les basses ... Donc, du coup, maintenant, c'est beaucoup plus tolérable.
    Mais le cours suivant la publication de ce post, il a fallu s'y reprendre à plusieurs fois avant la "découverte" de ce réglage!

    RépondreSupprimer

Pour papoter un peu, petits conseils :
1. Saisissez votre message
2. Si vous hésitez, choisissez l'option Nom/URL (URL facultative, bien entendu)
3. Merci !
NB: pour parer les quelques spams que j'ai ici, je modère systématiquement les commentaires sur les publications de plus de 7 jours...